petite-entretien-et-reparation-en-plomberie

Les types de réparations où l’intervention du plombier n’est pas indispensable

Posté par

Dans certains cas, il arrive que vous soyez amené à résoudre un problème de plomberie par vous-même. Il vous faudra simplement apprendre certaines techniques pour identifier rapidement l’origine d’une fuite d’eau. Le remplacement de vos équipements plomberie n’a jamais été aussi simple maintenant que le blog vient vous secourir.

Se servir d’un compteur pour localiser l’origine d’une fuite

Une importante fuite d’eau s’explique fréquemment par une hausse anormale et continuelle de facture d’eau par rapport à votre consommation normale.

La seule façon de détecter une fuite c’est de stopper votre alimentation principale en eau à partir du compteur et à attendre au moins douze à 24 heures.

Prenez votre stylo et bloc note commencez par noter ce qu’affiche le compteur au moment de la coupure, puis au dès sa réouverture. L’écart d’entre les deux chiffres vous révèlera précisément la perte d’eau :

  • Pour couper l’eau, fermez le robinet d’arrêt en premier pendant au moins douze à vingt quatre heures. Le robinet est niché en aval du compteur.
  • Notez les indications de votre compteur. La quantité d’eau consommée se traduit en m3 sur le compteur. Vous verrez s’afficher les autres unités telles que les hectolitres, les décalitres et les litres situées à droite de la virgule. Ces zones là laissent clairement apparaître l’écart pour vous signaler l’importance de fuite au cours des douze à 24 heures.
  • Reprenez votre bloc-papier et stylo , notez ce qui est affiché sur votre compteur d’eau après l’avoir relancé. Faites sortir de l’eau à votre robinet ; ne perdez pas votre compteur de vue ! Si le compteur continue à tourner, c’est qu’il y a une fuite quelque part. une fois la fuite de tuyau identifiée , vous devriez stopper de nouveau le compteur et relever l’indication finale. Ca y est, vous avez consigné sur bloc-papier ce que votre compteur d’eau a affiché ; il est grand temps de confronter les chiffres et de calculer l’écart pour déterminer votre valeur exacte de perte de volume d’eau. Pour connaître votre débit réel de fuite, divisez le chiffre obtenu par douze ou par vingt quatre selon la durée de la coupure.
  • Une fois cela accompli, inspectez toutes vos installations et robinets…

 recommandation pratiques pour en finir avec les problèmes de fuite de canalisation

Un raccord ou un tuyau âbimé est souvent responsable d’une fuite d’eau d’une importance plus ou moins grande .

  • Obturation de tuyau fuyant Cu : Quel produit choisir ?

Il n’y a pas 36 façons de réparer une fuite sur un tuyau en cuivre , soit vous utilisez un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou bien vous vous servez d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Problème de fuite d’eau repéré au niveau d’un raccord:

Pour en finir avec le problème d’un raccord fuyant, changez carrément le joint.

  • Réparer une fuite d’eau sur un tuyau en cuivre à l’aide d’un mastic :

Commencez par décaper délicatement la conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un torchon bien propre pour l’essuyer. Commencez ensuite par astiquer délicatement le tuyau cuivre sur une surface légèrement plus élargie que la fuite afin de pouvoir faciliter l’accroche du produit.

Pour un polissage parfait, utilisez une brosse métallique, une laine fine ou un morceau de toile émeri fine Commencez par trancher le mastic et modelez- le jusqu’à ce que vous obteniez un boulet de teinte uniforme et collant . La conduite est maintenant prête à recevoir le mastic que vous avez préparé, frangmenté et modelé . Aplanissez manuellement la sphère sur la zone de fuite initialement laquée . Assurez-vous-en la parfaite adhérence. En contact avec l’air environnant et avec la température ambiante, le produit tendra à sécher et à se durcir rapidement. Il vous faudra toutefois patienter le temps qu’il faudra pour réussir le calfeutrage de votre tuyau fuyant en cuivre .

  • Opérer un combage de fuite sur tuyau Cu , c’est facile en en vous servant d’un ruban adhésif autoamalgamant spécial

Assurez-vous d’abord que le tuyau soit bien propre et sec. Nettoyez-le avec un chiffon et servez-vous d’ un sèche-cheveux pour le sécher. Préparez déjà la bande adhésive pour l’appliquer sur la conduite.

Que faut-il faire pour votre raccord fuyant ?

  • Si votre bague en PVC manifeste une fuite c’est qu’elle nécessite forcément d’être remplacée. Si ce n’est pas encore le cas, une simple opération de resserrage permettra de résoudre le problème. Quand celui-ci persiste, vérifiez au niveau du joint et replacez- le. Si le résultat est le même, remplacez-le carrément.

Mastic ou ruban antifuite ? : Quelle solution de bouchage s’adapte à sa tuyau en Cu pour réparer une fuite d’eau

Déceler la présence d’une fuite au niveau d’un système de tuyauterie n’est jamais facile, même pour quelqu’un d’expérimenté. Défectuosité de tuyaux résultant d’ un choc direct, gel de canalisations, vice de conception , soudage de mauvaise qualité, micro-vibration, effet coup de bélier… en sont les principales causes. Pour pallier des petits problèmes de fuite, privilégiez un ruban adhésif autoamalgmant antifuite ou choisissez un mastic bi-compostant antifuite. Pour colmater une importante fuite au niveau de votre système de tuyauterie songez à remplacer votre raccord.

  • Mastic antifuite :

Il comprend 2 composants dissociés : adhésif et durcisseur qui se présentent sous forme solide. Vendu au distributeur en barres ou en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant adhésif et durcisseur est modulable par le bout des doigts. Le boulet homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit au contact avec l’air permettant le colmatage efficace de votre tuyau en cuivre .

  • ruban adhésif autoamalgamant :

Le ruban antifuite adhésif est à distinguer du ruban adhésif électricien car autoamalgamant par nature. Ce ruban assez spécial se fond avec le tuyau une fois qu’on l’applique sur la surface fuyante à colmater.

Tuyau PVC : que faire en cas de fuite

  1. Fermez votre principal système d’alimentation en eau

Tout d’abord, assurez-vous qu’aucune eau ne circule en amont de la partie défectueuse . Coupez le compteur.

  1. Aidez-vous d’un stylo-feutre pour tracer les zones à découper puis retirez la partie abîmée

Premièrement, il vous faudra souligner les zones de découpe de la partie endommagée de votre tuyau PVC. Servez-vous d’ un feutre pour ce faire. Utilisez ensuite une scie à métaux, une scie égoïne ou une scie à guichet pour la scinder .

  1. Le reste des segments est à ébarber

Préférez le petit couteau, le papier abrasif ou le cutter à l’ébavureur classique !

  1. Maintenant place au nettoyage de toutes les surfaces de contact :

Prenez votre feuille essuie-tout, baignez- la d’alcool pour opérer le dégraissage des manchons et aussi de toutes les extrémités de la conduite sur trois à 5 cm .

  1. Procédez maintenant au dégel des surfaces de contact :

Il est indispensable d’opérer le dégel des zones de contacts pour en parfaire l’adhérence à la colle .

  1. Prenez votre mètre à ruban pour jauger les parties de tuyau à échanger

Avant de retirer la partie défectueuse pensez à la métrer . Retirez donc 1 centimètre de la longueur obtenue.

  1. Place au découpage du nouveau morceau de tuyau :

Préparez le tube de remplacement , intégrez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Repérez la longueur des zones de coupe en utilisant un marqueur . Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet et puis, commencez par scinder votre tube . Après avoir terminé cela, polissez- en les surfaces de contacts.

  1. Associez- les :

Préparez la tuyauterie à recevoir le segment du tuyau neuf en ouvrant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Ouvrez les colliers qui maintiennent la partie la plus courte pour l’écarter du mur ou pour la mettre totalement au sol.

  1. Pensez également à coller les surfaces de contact :

Pour encoller les surfaces de contact, vous avez 2 choix : Vous collez directement sur les surfaces dégelées soit dans les manchons, soit par l’extremité du tube et des sections de la conduite initiale.

  1. Le tube doit être joint aux manchons :

Incorporez les manchons aux extrémités du nouveau tube, sans les faire tourner, puis enfilez le tube de part et d’autre des deux côtés.

remplacer une chasse d’eau et son mécanisme par vous-mêmesans l’aide d’un plombier.

en-finir-avec-les-problemes-de-fuite

Ca y est c’est décidé, il vous faudra remplacer votre ancienne chasse d’eau . Vérifiez alors au niveau du robinet d’arrivée et assurez-vous qu’il soit bien coupé. Il se loge à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. La première étape du démontage d’une chasse d’eau commence toujours par le détachage du couvercle :

Pour une chasse d’eau tirette, il suffit de la dévisser. Pour votre chasse d’eau pressoir, il vous faudra dénouer le fil qui en assure la liaison au système de vidage.

  1. Ôtez maintenant l’ ancienne chasse d’eau

Enlevez également du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à quatre vingt dix degrés dans le sens contraire de l’aiguille d’une montre.

  1. Pour réussir l’installation de la nouvelle chasse d’eau, commencez par retirer le joint du réservoir des toilettes :

Commencez par dévisser les écrous qui verrouillent le réservoir des toilettes sur la cuvette. Enlevez les vis par le haut ensuite.Après avoir détaché le réservoir, soulevez-le et posez-le . Enlevez le soin d’étanchéité usagé et dévissez le système de fixation du réservoir en vous servant d’ une clé spéciale.

  1. Le réservoir doit être aussi réinstallé sur la cuvette pour réussir le montage de votre nouvelle chasse d’eau :

La céramique doit être nettoyée en premier. Réinstallez le réservoir par la suite ! Vissez-en le fond. Faites pareil avec l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve mais cette-fois avec une clé spéciale. Passez tout de suite au montage du nouveau joint mousse. Une fois cela effectué, la rondelle conique doit être introduite au vis de fixation du réservoir. Le vis de fixation est à inséré en dernier ; serrez les écrous.

  1. L’étape finale avant l’installation définitive de la chasse d’eau neuve consiste à la restauration robinet/flotteur :

Préparez un joint pour le filer sur le pas de vis du robinet flotteur. Introduisez par la suite ce pas de vis dans son trou. Dès lors que c’est fait , renforcez l’écrou de fixation du flotteur et puis, installez le joint fibre dans l’écrou du robinet. en vous munissant de la bonne clé , vous pouvez serrer l’écrou tout en maintenant le robinet..

  1. Et maintenant terminez par la mise en place de la nouvelle chasse d’eau :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit s’ajuster à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite installer le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 90° dans le sens de l’aiguille d’une montre.

Détartrer une chauffe-eau sans plombier, c’est faisable en cinq étapes

  1. Première précaution à prendre avant le nettoyage d’un chauffe-eau : il vous faudra le désactiver et le déconnecter de votre prise d’alimentation électrique

Avant de nettoyer un chauffe-eau , commencez déjà par débrancher son disjoncteur général tout en retirant le fusible.

  1. Place à la vidange de votre chauffe-eau électrique maintenant que vous l’avez désactivé et mis définitivement hors tension

La vidange n’est pas nécessaire pour le détartrage d’ un chauffe-eau électrique à résistance stéatite alors que c’est le cas concernant un chauffe-eau électrique thermoplongée. En effet, il vous faudra nettoyer la cuve du chauffe-eau électrique.

  1. Le chauffe-eau électrique a été purgé ? Pensez maintenant à enlever la résistance

Après avoir terminé la vidange de votre chauffe-eau , passez immédiatement au démontage de la résistance. Elle est facilement repérable sous le capot de protection. N’oubliez pas de dévisser la platine en assurant la fixation .

  1. Le chauffe-eau a été bien vidangé ? La résistance a été aussi retirée sans le moindre souci ? pasteurisez- la maintenant !

Pour astiquer la résistance, utilisez simplement un détartrant commercial. Laissez seulement immerger la résistance pendant quelques heures ; nettoyez à l’aide d’une brosse métallique ; rincez soigneusement à l’eau chaude.

  1. Restituez la platine et remettez le chauffe-eau en marche

La réinstallation de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance en stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant replacement de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche du appareil électrique de chauffage.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *